• Boustrophédon

     

    Boustrophédon

     

     

    Boustrophedon, transcription du gr. βουστροφηδον (de βου̃ς « bœuf » et στροφάς, άδος « qui se meut en tournant »)

    Boustrophédon signifie donc littéralement "en tournant d’une ligne à l’autre, comme les boeufs d’un sillon à un autre", boustrophédon caractérise le sens dans lequel certaines inscriptions archaïques étaient écrites(grec ancien, étrusque). Il faut donc lire alternativement de gauche à droite puis de droite à gauche etc…comme ceci :
    Boustrophédon

    Ce joli mot n’a pas disparu de notre quotidien : 

                    en informatique il désigne la manière de fonctionner des têtes d’impression d’une imprimante,

                    en mathématique une méthode, dite de boustrophédon, permet de calculer le développement limité de la tangente en 0. Chaque ligne s'écrit dans le sens contraire de la précédente, en effectuant la somme du terme écrit précédemment et du terme écrit au-dessus.

     

    Par exemple :  

    1

    →  0  1

    1  1  0  ←

    →  0  1  2  2

    5  5  4  2  0  ←

      

    Cette écriture réapparait parfois spontanément :

           chez certaines personnes agées atteintes de troubles de la pensée un « retour » à l'écriture « naturelle » en mode boustrophédon

           chez l’enfant, qui n’a pas encore maîtrisé l’écriture, et pratique l’écriture en miroir ou bien en boustrophédon 

     

    Le terme a été utilisé par analogie, en parlant d’une démarche. Ainsi  Queneau écrivait :

     « …... partant d'un mur il visait un angle et marchant ainsi parallèlement à la sortie atteignait l'autre mur, là donnait un coup supplémentaire et repartait en boustrophédon. »  « Les enfants du limon » (1938)

    Très tôt et dans toutes les civilisations l’homme a ressenti le besoin de transcrire le langage, pour ce qui concerne l’écriture indo-européenne, l’alphabet nous vient des Grecs, mais en fait ils se sont inspiré des phéniciens, qui ,  les premiers, ont  inventé l’alphabet, composé uniquement de consonnes.

    Les Grecs anciens l’ont transformé et  ajouté les voyelles.

       Boustrophédon

     

    Civilisation voisine, Les Etrusques à leur tour s’inspirèrent de l’alphabet grec pour transcrire leur langue.  Comme des Rois étrusques ont régné sur Rome jusqu’au IVe siècle avant  JC,  les latins, futurs Romains,  leur empruntèrent à leur tour cet alphabet (avant de les chasser !)  Ainsi naîtra l’alphabet latin …

    Mais, bien entendu,

    Que ce soit de haut en bas, de droite à gauche, de gauche à droite,

    Que ce soit des lettres, voyelles, consonnes, idéogrammes, hiéroglyphes,

    Peu importe, l’important est  le langage, la pensée, la culture  qui sont transmis.

    JRR TOLKIEN dans son œuvre « Le Seigneur des anneaux »,  c’est bien connu,  a crée tout un monde imaginaire, tout  un univers : et perfectionniste, alla jusqu’à inventer "les écritures de la Terre du Milieu !"

     Boustrophédon

     

     

    ́