• Dominique Lapierre

    Dominique LAPIERRE, né le 30 juillet 1931, est un célèbre écrivain et grand reporter à Paris Match. Il a à son actif  de nombreux romans à succès co-écrits avec Larry Collins. En 1981 il rencontre Mère Térésa...

     

     

     Serait-ce dû à cette rencontre ? Dominique LAPIERRE, ne va pas se contenter de témoigner et d’écrire des articles ou des romans, il va s’engager très fortement dans l’action humanitaire.

    J’admire Dominique LAPIERRE tout autant pour son talent d’écrivain que pour sa très grande générosité. Acheter des livres de Dominique LAPIERRE est une forme de soutien de notre part, puisqu’il reverse toujours  une partie de ses droits d’auteurs à des œuvres humanitaires.

    En 1985, paraît  : "La cité de la joie". Ouvrage traduit en 30 langues qui sera porté à l'écran en 1992, avec Patrick SWAIZE.

    Ce roman m’a particulièrement bouleversée car je découvrais alors, la dure réalité de la misère à Calculta.  Même sous forme romancée, l’horreur du bidonville est saisissante. L’auteur écrit d’une façon prenante et nous nous trouvons sans difficulté au milieu du bidonville, en Inde, parmi ces familles démunies, mais courageuses et dignes.

    Une très très belle histoire.

    De retour  en France il fonde l'association "Action pour les enfants des lépreux de Calcutta" dont le but est de soutenir financièrement l'oeuvre de James Stevens, qu’il a rencontré dans les bidonvilles de Calcutta.

    Les actions humanitaires ne vont pas cesser avec notamment le lancement de 3 bateaux dispensaires pour soigner les habitants de 57 îles du Golfe du Bengale, la construction d’une clinique à Bhopal...

    Dans "Mille soleils" Dominique LAPIERRE racontent ses rencontres : Golda Meir, Mère Térésa,  El Cordobés,  Indira Gandhi...on apprend à connaître l'auteur au travers d'une quinzaine d'épisodes de sa vie :
     "Dans son livre, Dominique Lapierre met en exergue ce qui anime les acteurs de cet ouvrage : le courage, la volonté, la compassion, l'espoir, l'amour ; chacun, à sa manière est allé au bout de ses croyances par une foi inaltérable. Le lecteur découvre ainsi la richesse intérieure de l'homme, son dépassement, pour aboutir à ce qu'il croit au plus profond de lui-même." fraternet.com

    "Plus grand que l'amour" retrace l'histoire du SIDA de 1980 à 1986.

    J’ai énormément aimé récemment « Un arc en ciel dans la nuit ». Ce récit conte la naissance de l’Afrique du Sud ! tout simplement et sous la plume de mon auteur fétiche, je peux vous dire que c’est un régal… En  1652 la Compagnie hollandaise des Indes orientales, à la recherche de nouvelles terres pour planter des ….salades (!!!) s’installe au Cap, transforment les noirs en esclaves. A partir du  19 ième siècle les Britanniques, vont également coloniser cette Terre immense. C’est ainsi que les Boers (paysans hollandais) s’opposent aux Afrikaners (les anglais) ces peuples blancs se disputent un pays qui n'est ni celui des uns ni celui des autres ! En revanche tout deux affrontent  les Zoulous  qui, eux, revendiquent leur territoire !
    Bref, les Britanniques finissent tout de même par dominer et l'union de l'Afrique du Sud est crée en 1910.
    Les afrikaners prennent le pouvoir dès 1924 et leur langue l'afrikaans denvient langue nationale. En 1948, leur parti est victorieux et le gouvernement constituté exclusivement d' Afrikaners met en place les principales lois d'apartheid avec la systématisation de la suprématie blanche. Qu'est-ce que l'apartheid ? Se trouver devant des affiches telles que celle ci-dessous :

    "Indiens, Noirs, si vous entrez ici la nuit, vous serez considérés comme disparus. Les gardiens tirent à vue et les chiens dévorent les corps"

    La part du colibri

    Puis, Nelson Mandela, membre de l'ANC,  pratiquant de la non-violence, se lève pour défendre les opprimés et est condamné en 1964 au bagne à perpétuité...


    Voici la liste complète des publications de Dominique LAPIERRE , livres tous très bien écrits, passionnants et plein d'humanité.

    Les livres écrit en collaboration avec Larry COLLINS :
    "Paris brûle-t-il ?" récit, 1965
    "Ou tu porteras mon deuil"récit, 1968
    "Ô Jérusalem" récit, 1972
    "Cette nuit la liberté"récit, 1975
    "Le cinquième cavalier" récit 1980
    "New-York brûle-t-il?" roman, 2004

    Les livres écrits seuls : (mes préférés !)
    "Chessman m'a dit", 1960
    "La cité de la Joie", 1985
    "Plus grands que l'amour", 1990
    "Mille soleil", 1997
    "Un arc en ciel dans la nuit", 2008


    Les livres écrits en  collaboration avec : 
     Javier Moro : "Il était minuit cinq à Bhopal", 2001
    Jean-Pierre PEDRAZZINI :"Il était une fois l'URSS", 2005

    La part du colibri

    Les mots de l'auteur

     « L'oubli est la pire des condamnations »

    "Il y a toujours mille soleils à l'envers des nuages"
    proverbe indien qu'il nous a rapporté de ses voyages

    "Tout ce qui n'est pas donné est perdu"


    « Il n'existe pas de fatalité,  il n'y a que des détresses à soulager et des gens qui se voilent la face… et chacun peut à sa manière changer la face des choses. »


    « INVICTUSLe saute-ruisseau »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Vendredi 11 Mars 2011 à 06:55

    J'avoue ne connaître que l'incontournable Cité de la Joie dont la version cinématographique m'a laissée de marbre tant elle ne reflétait rien de l'intensité du livre.

    Ce fut un vrai choc à l'époque car la misère était, si j'ose dire, exotique. C'était loin, si loin.

    L'exotisme est ici maintenant

    2
    Vendredi 30 Avril 2010 à 12:45
    pour toi sur  http://espaceblog.eklablog.com/

     
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    1
    Vendredi 26 Février 2010 à 23:45
    Il y a toujours mille soleil à l'envers des nuages.... Que de richesses, j'ai ratées !....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :